Le goût sucré du miel en fait un excellent partenaire à l’heure du thé. Substituer le sucre par du miel remonte à bien longtemps. L’Homme a commencé à en consommer depuis… la préhistoire. Dès lors, ce sucre naturel est devenu un héritage. Mieux que le sucre, il n’apporte que des nutriments intéressants pour la santé depuis la nuit des temps.

Le miel, un sucre naturel vieux comme le monde

La consommation du miel date du Xème siècle, lorsque l’homme a sans doute découvert sa douceur en bouche. Apparues sur Terre il y a quelque 80 millions d’années, les abeilles étaient déjà très actives dans la pollinisation. Ce qui a sans doute valu à ce sucre naturel, autant de parfums et de saveurs variées. A Madagascar, là où le miel est connu pour être un des meilleurs du monde, vous découvrirez notamment du miel de cactus, du miel de jujubier, du miel de baies roses pur et tant d’autres encore. Ce pays magique où 94 % des 320 espèces de plantes à fleurs sont endémiques. Alors que l’Homme a commencé à apprendre à façonner ses outils de chasse, il a aussi découvert l’existence du nectar des abeilles. Il lui a fallu grimper dans les troncs d’arbre, soulever les pierres ou inspecter dans les petites fosses pour récolter le miel. Ces méthodes ont été néfastes aux colonies d’abeilles, sachant que l’on devait d’abord les chasser avant de pouvoir récupérer leur miel.

L’Homme et le miel, une belle histoire d’amour

Conscient sans doute du tort que l’on faisait aux abeilles, l’Homme a fini par trouver un moyen de ne pas déloger les abeilles pour récolter leur miel. Vers la fin du XVIIIe siècle sont alors apparues les ruches. Les religieux étaient les premiers à utiliser les ruches à lucarnes amovibles. Petit à petit, l’apiculture a gagné du terrain. La méthode devient connue et appréciée en France et dans toute l’Europe. Les aristocrates étaient parmi ceux qui aimaient le miel. Prisé pour son goût unique et son parfum typique, le miel rendait chaque gorgée de thé beaucoup plus savoureux. Aujourd’hui, on ne jure plus que par le miel, au-delà du « teatime ».

Du miel pour sucré vos tisanes

Il est d’usage de présenter la théière avec une soucoupe remplie de morceaux de sucre. Mais depuis toujours, l’on appréciait davantage ce sucre naturel pour rendre les boissons chaudes plus délicieuses. De nos jours, on a la chance de trouver une grande variété de miels, sélectionnée selon la date de floraison des végétaux pour en extraire des parfums diversifiés. À ce titre, l’on pourrait répertorier plusieurs dizaines de saveurs différentes.

Le miel, un sucre internationalement reconnu

Et c’est peu dire ! Le miel est un aliment que toutes les civilisations auront mentionné dans leurs annales. Pour chacune d’entre elles, le miel symbolisait une certaine grandeur. Dans la cité de Babylone, le miel était fortement employé pour les rituels religieux. L’Égypte des pharaons en usait massivement pour l’embaumement funéraire. Cette estime se faisait également ressentir à travers la considération des abeilles. On les assimilait à la lumière solaire, sans doute en raison de la couleur de leur nectar. On y faisait également référence pour désigner les messagères des dieux. Au fil du temps, on a découvert différentes vertus que seul le miel apportait. Véritable compagnon de cuisine, on le retrouve aussi bien dans les pâtisseries et viennoiseries, que dans les recettes sucrées salées.

WordPress Lightbox Plugin