L’Île Maurice, un paradis tropical

Dans un environnement exotique de flamboyants et de cocotiers semblent se découper d’un lointain bleuté les pittoresques sommets des montagnes de cette petite terre qui deviendra l’Île Maurice, ainsi nommée par les Hollandais en 1598 du nom de Maurice de Nassau, Stathouder de Hollande.

Historique de l’Île Maurice

Elle fait partie de l’archipel des Mascareignes. Ce dernier aurait été découvert par le navigateur portugais Pedro Mascarenhas au début du XV siècle. Il est cependant établi que les Arabes connaissaient déjà bien avant l’existence de ce collier d’îles. Figurant sur une carte de Cantino publiée en 1502, il portait le nom de Dina Robin.
L’Île Maurice était fortement appréciée et convoitée des navigateurs. Cela est dûe par ses ports accueillants et son lagon la protégeant des tempêtes de l’Océan Indien. Elle était la clé de la route des Indes et offrait vivres et abris à tous les navires de commerce naviguant sur cet océan. Elle devint anglaise en 1810 et le demeura jusqu’à son indépendance en 1968.

Maurice et le sucre, une grande histoire d’amour

La naissance de la culture de la canne à sucre y commença aux alentours de 1638. Les Hollandais installés à Java et préoccupés par le commerce d’épices y envoyèrent un contingent pour exploiter les ressources naturelles et surtout empêcher les Anglais et les Français de s’y installer.
Leur établissement principal fut nommé au Grand Port autour du Fort Frederik Hendrik. Ils introduisirent notamment la canne à sucre mais durent se résoudre à abandonner l’île en 1710.
Par la suite le français Dufresne d’Arsel toucha l’île en 1715, en prit possession et la nomma «Ile De France». Le développement de l’île par les premiers habitants sera difficile. Famines, intempéries, difficultés de communication: rien n’épargne la colonie qui doit aussi lutter contre les sauterelles et les rats qui ravagent les cultures. Mais l’île finit par se couvrir d’un beau vert clair, les champs de cannes à sucre couvrant une grande partie de son terroir.

Une terre aussi généreuse que son sucre

Le soleil aidé par les vents marins balayant ce caillou au milieu de l’Océan Indien nous offre ce trésor, le sucre complet de canne, celui même qu’ILANGA NATURE souhaite vous faire découvrir aujourd’hui.

Île Maurice
Île Maurice