Madagascar avec ses quelques milliers de variétés de végétales endémiques ne cessera jamais de surprendre. A travers les champs de fleurs sauvages ou dans les forêts tropicales, l’on retrouvera sans l’ombre d’un doute une merveille de la nature. De cette terre gâtée par mère Nature provient des miels rares que l’on ne trouvera pas ailleurs. Certains miels sont dits « rares ». C’est notamment le cas de six variétés qui sont issues du Mokarana, des Mangroves, du Jujubier, des Baies roses, de l’Eucalyptus et du Cactus. Mais qu’est-ce qui fait leur rareté ? La réponse est plutôt simple : les plantes endémiques butinées par les abeilles dans ces coins perdus de l’Île Rouge. S’ajoute à cela la disparition progressive des abeilles en parallèle avec le changement climatique. Voici quelques miels rares qui font la fierté des apiculteurs malgaches et qui leur assurent un travail honorable toute l’année.

Le Miel de Mokarana, un miel rare aux saveurs uniques et fraîches

Madagascar a été choisi par mère Nature pour porter des espèces d’arbres uniques au monde. C’est le cas des arbres « Mokarana », du haut de leur 6 mètres de hauteur, derrière leurs larges feuilles où batifolent les abeilles. Depuis toujours, les habitants savent la valeur de cet arbre mellifère, où les abeilles aiment butiner les fleurs. Il en découle un miel rare et onctueux avec une pointe acidulée d’agrumes. Ses propriétés relaxantes invitent à la détente. On le dégustera de préférence au petit déjeuner avec une brioche fraîche, ou le soir avec du thé avant de se coucher. Riche en complexes vitaminiques naturels, le Miel de Mokarana contient également des acides gras. C’est un allié naturel contre de nombreuses maladies. Il contribue aussi au ralentissement du vieillissement cellulaire. En consommant ce miel régulièrement, l’on s’assure de participer activement à l’hydratation de la peau. Enfin, l’on n’oubliera pas de souligner que les miels sont des antibiotiques naturels, à consommer sans modération.

Le Miel de Mangrove, miel rare avec une saveur extrêmement sucrée

Les palétuviers suscitent la curiosité du grand nombre. Ces végétaux grandissent littéralement dans une humidité permanente, dans l’eau ou les Mangroves comme on l’appelle dans le Menabe. D’ailleurs, pour l’obtenir, les apiculteurs doivent naviguer sur leur barque. Ces derniers aiment décrire les qualités du miel qu’ils moissonnent à partir de ces drôles d’arbres. C’est une belle alternative pour se passer du sucre tout en retrouvant la douceur d’une boisson chaude le matin ou le soir. Mais contrairement aux autres miels de Madagascar, le Miel de Mangrove se cristallise très vite. Un miel rare à découvrir rapidement pour surprendre les papilles.

Le Miel de Jujubier, un miel savoureux et riche en vertus

S’il est un miel rarissime, c’est bien celui que l’on récolte à partir des jujubiers. Le miel qui en résulte a un goût si spécial qu’il est difficile de trouver les mots justes. Ce qui lui vaut sans doute d’être classé parmi les miels rares de Madagascar. Cependant, le Miel de Jujubier possède des vertus qui lui sont propres. L’on parle à cet effet de sa propriété cicatrisante et antiulcéreuse. C’est la raison pour laquelle, l’on conseille ce miel rare en cas d’indigestion ou de troubles intestinaux. En application externe, les vertus du Miel de Jujubier sont excellentes contre les plaies et les blessures au quotidien. L’on use et abuse de ce miel unique pour traiter les infections respiratoires à l’instar des angines et des sinusites. Fort d’une richesse extraordinaire de vitamines B, ce miel fait également parties des rares à être hautement recommandé pour prendre soin de la vision. Enfin, il semble que le Miel de Jujubier soit également un bon aphrodisiaque en plus d’être naturel. En effet, chacun de nos miels sont issus d’une culture sans pesticides et bio des arbres mellifères.

Le Miel de Baies Roses, un des miels les plus rares du monde

La baie rose de Madagascar a hérité d’un surnom qui n’a pourtant rien à voir avec la qualité et la texture de son miel. Désignée sous le sobriquet de « poivre rose », la baie rose n’a effectivement aucun lien avec le poivrier (Piper nigrum). Natives d’Amérique méridionale, les baies roses sont aujourd’hui cultivées au large de l’océan Indien, et par conséquent sur la côte est de Madagascar. Les abeilles fabriques le Miel de Baies Roses en utilisant uniquement le pollen des fleurs de l’arbre. C’est la raison pour laquelle, l’on retrouve le parfum de ces fruits rouges dans le nectar des abeilles. Depuis quelques années, la sécheresse et les modifications climatiques ont presque eu raison de la plantation des baies roses. Ce phénomène a entrainé une raréfaction du Miel de Baies Roses. Les arbres mellifères ayant du mal à croître et fleurir en temps opportun.

Le Miel d’Eucalyptus, une façon délicieuse de se faire du bien

Reconnaissable par sa couleur allant du jaune pâle au brun foncé, un brin irisé, le Miel d’Eucalyptus est un miel exceptionnel. Son odeur boisée presque mentholée que révèle sa texture crémeuse, avec une attaque en bouche sucrée, mais acidulée, lui est propre. L’essence de l’arbre d’eucalyptus est depuis toujours utilisée pour ses qualités assainissantes et antivirales. Bien entendu, l’arbre existe dans de nombreux pays. Mais la quantité des arbres ne suffisent pas pour en extraire le miel. A Madagascar, l’on peut admirer des forêts d’eucalyptus à perte de vue. Le miel que l’on récolte est dit « monofloral ». Cette spécificité fait de lui un des miels rares de Madagascar, idéal pour se soigner à l’approche de la saison froide contre les infections pulmonaires et respiratoires.

Le Miel de Cactus, un miel rare du desert

Qualifié de miel prophétique, le Miel de Cactus faut son pesant d’or pour la rareté de la floraison des plantes succulentes. Ce miel exceptionnel tire autant de qualificatifs par l’aspect même des fleurs que les abeilles butinent pour en faire le miel. En effet, les plantes grasses n’ont pas le même rythme de floraison que les autres végétaux. Mieux encore, ces plantes sont de véritables guerrières qui arrivent à survivre dans des milieux hostiles et arides. Le miel de plantes succulentes est donc si rare que l’occasion est trop belle pour ne pas profiter d’en déguster quand l’opportunité se présente. Madagascar est le foyer de nombreuses régions où la pluviométrie n’est pas toujours clémente. Pourtant, les abeilles arrivent tant bien que mal à produire l’ambroisie à partir de ces quelques fleurs rarissimes.
Découvrez également nos miels exotiques de l’Île Rouge.