Le sel n’a plus rien à prouver dans l’assiette. Il a sa place dans la plupart des cuisines. Mais son utilisation ne se limite pas à la cuisine. Au jardin comme dans le dressing, à la maison comme dans la trousse de toilette, ce condiment propose diverses autres fonctions auxquelles on ne pense pas. Voici quelques utilisations du sel dont vous ne vous doutiez peut-être pas.

Du sel pour conserver les aliments

Depuis toujours, le procédé de salage ou salaison est une technique largement répandue pour que certains aliments ne se détériorent pas. La quantité de sel utilisé sera d’environ 15 % du poids total de l’aliment que vous désirez conserver en bon état. Il suffit d’appliquer le sel sur le produit par salaison à sec. Gros sel ou fleur de sel, vous utilisez ce que vous avez chez vous. Il faut par contre noter que le gros sel prend plus de temps à se fondre. Cette méthode déshydrate partiellement les aliments. Elle empêche la prolifération bactrienne. Aussi, à défaut de pouvoir conserver l’aliment au frais, vous vous simplifiez la vie avec la technique de salage !

Du sel pour entretenir les meubles

Une des utilisations du sel à laquelle on ne pense pas, c’est pour l’entretien des objets auxquels on tient comme les meubles. Vous avez un meuble de valeur que vous souhaitez garder en bon état ? Utilisez du sel ! Le sel est plus économique que les nettoyants chimiques. C’est un nettoyant naturel. Il peut servir à nettoyer toute sorte de support. Tout d’abord, les vanneries : pour conserver leur éclat plus longtemps, vous pouvez les nettoyer avec de l’eau chaude salée. Si vous remarquez des taches noires ou rouilles sur les bibelots en laiton, plongez dans de l’eau salée additionnée de vinaigre blanc pour y remédier. Il faut essuyer ensuite avec un chiffon imbibé de la même eau.

Du sel pour faire fuire les gourmands du jardin

Limaces, escargots, fourmis et autres petits indésirables. Plutôt que de les malmener à coup de pesticides et de polluer le sol par la même occasion, on privilégiera les répulsifs naturels. Le plus indiqué est bien entendu le sel. Moins coûteux que tout autre produit de la même catégorie, le sel ne sera pratiquement jamais en rupture à la maison. Il peut aussi faire office de désherbant naturel. Pour ce faire, il suffit de déposer une poignée de gros sel sur les herbes folles. On laisse agir 2 à 3 jours et ces indésirables végétaux périront progressivement. Une autre alternative consiste à verser sur les plantes envahissantes 2 litres d’eau bouillante salée avec 500 g de gros sel.

Du sel pour l’hygiène et la propreté

Les utilisations du sel peuvent aussi s’étendre à l’hygiène. Depuis toujours, nous savons que le sel peut faire office de gommage fait-maison. Mais on ignore qu’il peut également remplacer la pâte dentifrice. En mélangeant le sel et le citron, vous retrouverez une blancheur éclatante au bout de quelques semaines. Avec du sel en grain fin ou du gros sel, le résultat sera quasiment le même. De plus, il peut être utilisé comme bain de bouche contre les aphtes. Vive le sel !

Utilisations du sel dans la penderie

S’il y a un endroit où l’humidité s’installe facilement, c’est bien dans le dressing. Les textiles présentent rapidement des taches dont on ne connaît pas la cause. On découvre un beau matin que de petits insectes ont grignoté les chandails. C’est l’humidité et la chaleur de la penderie qui les attirent. Pour y remédier, il suffit de verser du sel dans un mouchoir et de fermer celui-ci par un élastique. Vous le déposer quelque part dans le dressing, comme près des chaussures par exemple. Idéalement, vous placez le mouchoir au fond du dressing où l’aération est pauvre. Les odeurs s’estomperont progressivement, mais efficacement.