Le miel fait certainement partie des choses dont on aura toujours besoin chez soi tous les jours. Pour la cuisine, les soins de beauté naturels et les vilains petits bobos des enfants, on aura du mal à s’en passer. Parce qu’on en a besoin au quotidien, qu’on veut profiter de tous les bienfaits de cet or en liquide, il n’est pas question d’acheter n’importe lequel. Mais comment choisir son miel ? Toutes les réponses dans cet article.

Comment le miel naturel est fait ?

L’abeille butine en passant d’une fleur à une autre. Elle stocke le nectar obtenu dans son jabot. L’abeille receveuse reçoit le nectar que la butineuse a régurgité. Une fois recueilli par la receveuse, il est composé à une enzyme. Cet enzyme transforme le nectar en glucose et fructose en agissant sur le saccharose. La receveuse se charge de la poser dans les alvéoles. C’est le miel 100% naturel et c’est celui qu’il nous faut consommer pour profiter des nombreuses vertus du miel. Il est le seul à avoir gardé tous ses bienfaits pour que l’Homme puisse profiter. Ce n’est pas le cas de tous les miels que vous trouverez sur le marché. Le miel chinois, souvent composé de sucre, est à bannir ! Toute transformation peut nuire à son goût et réduire ses vertus. Un miel de qualité réside dans le fait que le miel n’a pas été altéré par des traitements ou modifications.

Comment choisir son miel ?

Le miel doit résulter du seul travail des abeilles. Les apiculteurs ne doivent que récolter le miel, ce, en laissant de quoi se nourrir aux habitants de la ruche.

La provenance de votre miel

Vérifiez la provenance ! Le miel récolté dans les milieux naturels, loin des pesticides est à privilégier. Ce critère fait du miel de Madagascar, un miel recommandé. C’est crucial. En optant pour le miel naturel, vous aidez les apiculteurs et vous les soutenez dans leur action pour sauver les abeilles. L’origine florale impacte le goût et les vertus du miel.
Les sites de confiance les affichent avec une origine traçable des miels. Si l’origine est trop vague, méfiez-vous ! Par exemple : origine UE ou non UE.

L’origine florale du miel

Le miel a pour particularité d’apporter dans un pot de miel les bienfaits apportés par la plante butinée. Les bienfaits d’un miel peuvent donc varier d’un miel à un autre. Il y a le miel monofloral comme le Miel de Niaouli et le miel polyfloral comme le Miel Sauvage des Forêts Sèches. À chacun ses préférences et ses besoins ! Ces détails devraient vous être accessibles en regardant l’étiquette du pot de miel.

La composition du miel

Le mélange de différents miels est un signe de mauvaise qualité. En bref, prenez une minute pour lire ce qui est écrit. Les miels composés de sucres artificiels ou adultérés avec de l’eau sont à éviter. Le miel ne doit contenir aucune trace d’antibiotiques censée soigner les abeilles, aucune trace de pesticides. En principe, le taux d’humidité doit être de 20 % maximum. C’est important pour la conservation du miel. L’idéal est de trouver sur des miels étoilés par des associations fiables comme CARI Belgique. C’est la seule analyse qui soit complète et qui peut assurer une qualité optimale.

Bien choisir le miel en fonction de sa consistance

La consistance peut vous aider à bien choisir votre miel. La texture d’un miel dépend, encore une fois, de la fleur butinée. Le Miel de Niaouli, le Miel de Jujubier, le Miel de Mokarana ou le Miel de Mangrove sont plutôt liquide. Le Miel de Baies Roses, le Miel de Cactus ou le Miel d’Eucalyptus sont plutôt crémeux.
La température de stockage du miel influe sur sa texture. Prenons pour exemple le Miel de Litchi. S’il se cristallise facilement, le surchauffage fait qu’il reste à l’état liquide. Il reste important de préciser que tous les miels cristallisent avec le temps. Par contre, certains se cristallisent moins vite que d’autres.
Liquéfier davantage votre miel est possible en le chauffant au bain-marie. Par contre, il faut faire attention à ce que la température ne dépasse pas les 35° pour s’assurer que le miel a bien gardé sa température.