Viande blanche, viande rouge, viande hachée : quel que soit le menu, l’assaisonnement est important. De même, on pensera à choisir les condiments et les épices en fonction du mode de cuisson. Voici de simples astuces pour réussir l’assaisonnement de sa viande.

Rehausser la force et le caractère de la viande rouge

L’assaisonnement de la viande doit tenir compte du type de plat. Assaisonner une viande, c’est également la préparer lorsqu’elle est encore crue. Un assaisonnement avant cuisson est donc conseillé. Si on préfère l’assaisonnement en fin de cuisson, il n’y a rien de mieux, par exemple, que la fleur de sel pour la viande rouge. Elle exaltera sa saveur lors de la dégustation. Pour les viandes non découpées tels que les côtes de bœuf ou la dinde, l’idéal est d’utiliser des aromates que on incorpore, de préférence, au jus de cuisson ou à la sauce. on citera le thym, la sarriette, les graines de moutarde ou la marjolaine.
On veillera à un certain équilibre entre les plats et les épices, d’où l’intérêt de choisir des mélanges prêts à l’emploi comme les gros sels ou les fleurs de sel aromatisés aux épices : poivre, pili-pili, clou de girofle, baies roses, etc.

Relever la douceur d’un morceau de viande de porc

Contrairement à la viande rouge, cette viande blanche a un goût moins prononcé. Il faut, de ce fait, être vigilant quant à son assaisonnement. En général, on choisira les herbes aromatiques comme du basilic, du romarin et du thym. Cependant, on peut parfaitement l’assaisonner avec du sel aux 13 épices, parmi lesquelles on trouve le curry.
Idéalement, on éponge légèrement la viande avec un papier absorbant au moment de la faire revenir. En procédant de la sorte, on évitera que l’assaisonnement ne brûle au fond de la marmite. Enfin, on veillera à faire mijoter les plats à base de viande blanche à feu doux. Les épices feront le reste, en fait déployer toutes les saveurs et les senteurs désirées. On pensera, entre autres, au poivre blanc moulu ou encore aux baies roses pour leur douceur sucrée.

Assaisonner la viande hachée pour un goût unique

En cuisine, on est l’artiste. Le résultat dépend de l’inspiration lors de la préparation de la sauce ou de la marinade. Dans le cas de la viande hachée, on ne pourra se passer des oignons. Toutefois, on peut parfaitement ajouter une pincée de Pili Pili dans quelques cuillères d’huile d’olive.
Le poivre noir est également excellent. Mais ici, il est préférable de le prendre moulu, plutôt que concassé. Son goût est unique et très connu. Cela dit, on peut opter pour du poivre vert, qu’on ajoutera à la dernière minute. Moins violent en bouche que le précédent, il apportera la juste dose de fantaisie au plat. Une autre possibilité est de mélanger les épices avec un œuf entier battu en omelette. On incorporera l’opération à la viande hachée avant de préparer des boulettes ou des steaks.

WordPress Lightbox Plugin